l'ennemi

  • The selected file /var/www/vhosts/ablemuse.com/httpdocs/files/tmp/file8wmm02 could not be copied.
  • Unable to load site map. Make sure that there is an xmlsitemap directory in your files directory and that it is writable by Drupal.

The Enemy

english translation

The Enemy

original French poem

L’Ennemi

Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage,
Traversé ça et là par de brillants soleils ;
Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage,
Qu’il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.

Voilà que j’ai touché l’automne des idées,
Et qu’il faut employer la pelle et les râteaux
Pour rassembler à neuf les terres inondées,
Où l’eau creuse des trous grands comme des tombeaux.

Et qui sait si les fleurs nouvelles que je rêve
Trouveront dans ce sol lavé comme une grève
Le mystique aliment qui ferait leur vigueur ?

—Ô douleur ! ô douleur ! Le Temps mange la vie,
Et l’obscur Ennemi qui nous ronge le cœur
Du sang que nous perdons croît et se fortifie !

 

Charles Baudelaire

Charles Baudelaire (1821 – 1897) holds the most wide-ranging influence of the French Symbolist poets. A respected reviewer and critic whose translations of Edgar Allan Poe were much admired in his time, he died young, at only forty-six, but left behind a legacy of work at the center of which stands his masterpiece, the poems of Les Fleurs du mal, first published in 1857 to shock and acclaim.

 

Syndicate content