rainer maria rilke

The Panther

english translation

The Panther

original German poem

Der Panther

                   Im Jardin des Plantes, Paris

Sein Blick ist von Vorübergehen der Stäbe
so müd geworden, daß er nichts mehr hält.
Ihm ist, als ob es tausend Stäbe gäbe
und hinter tausend Stäben keine Welt. 

Der weiche Gang geschmeidig starker Schritte,
der sich im allerkleinsten Kreise dreht,
ist wie ein Tanz von Kraft um eine Mitte,
in der betäubt ein großer Wille steht.

Nur manchmal schiebt der Vorhang der Pupille
sich lautlos auf—. Dann geht ein Bild hinein,
geht durch der Glieder angespannte Stille—
und hört im Herzen auf zu sein.

 

Tony Barnstone

Tony Barnstone is The Albert Upton Professor and Chair of English at Whittier College and author of fifteen books and a music CD, Tokyo’s Burning: WWII Songs. His poetry books include Beast in the Apartment, Tongue of War: From Pearl Harbor to Nagasaki, The Golem of Los Angeles, Sad Jazz: Sonnets, Impure, and selected poems in Spanish, Buda en Llamas: Antología poética (1999-2012). He is also a distinguished translator of Chinese literature, and he dabbles in other languages.

 

Cemetery

english translation

Cemetery

original French poem

Cemetery

1
Notre chemin n'est pas plus large que le tien, souvent nous tombons de tout haut, aussi sommes-nous cassés, mais l'attention absente ne nous oblige point de remonter à la corde. Toi, ta moindre faute, te ferait mourir. Nous amusons de nos mille fautes une mort spectatrice qui occupe la meilleure place dans le cirque de nos malheurs.

2
Faisons comme eux: ne tombons jamais sans mourir. Quel attroupement autour de notre chute! Mais un enfant, un peu à l'écart, regarde la corde vide avec, derrière, la nuit intacte.

3
La corde était si haute, que cela se passait au-dessus des réflecteurs. Tout à l'heure elle était encore parmi nous dans son maillot trop rose. C'était un autre rose qui, là-haut, expliquait à la nuit immense l'absurdité de son pur danger mouvant.

4
Quelle perfection. Si c'était dans l'âme, quels saints vous feriez!—C'est dans l'âme, mais ils ne la touchent que par hasard, dans le rares moments d'une imperceptible maladresse.

 

Melon

english translation

Melon

original French poem

Melon

Comment fais-tu, beau melon, d'être si frais à l'intérieur, après avoir eu tout ce soleil pour mûrir? Cela me rappelle l'amante délicieuse qui avait des lèvres de source, même au plus fort de l'été de l'amour.

 

Prose Poem

english translation

Prose Poem

original French poem

Prose Poem

Beau paysage, brodé de verdure, étalé ce soir, comme une belle étoffe que le marchand fait valoir.
        Petite déesee qui se recache constamment sous son manteau d'eau.
        Oiseaux qui passent comment une pensée.
        Pays à la figure tragique, les ombres des nuages s'y sont mêlées pour le former.
        Mais la clarté verte des alpages qui les fait appartenir au ciel, plus qu'à la rude montagne dont ils forment les pentes entre l'obscurité des sapins.
        Mais dans le ciel les trouées d'un bleu sublimement éloigné, d'un bleu infini.
        Et à l'ouest, derrière d'autres nuages, le coucher d'un soleil violent qui semble se briser dans son trop brusque départ.
        Et toujours, en face de moi, la petit déesse d'eau qui se défait et renaît sous sa chute. L'écume de sa pudeur, et l'onde qui lui fait une épaule innombrable.
        La grisaille d'un saule au-dessus d'elle, et un églantier aux gestes d'abondance et qui a longtemps fleuri.

 

For Monique

english translation

For Monique

original French poem

For Monique

For Monique

            un petit recueillement de ma gratitude

L'heure du thé


Buvant dans cette tasse sur laquelle, dans une langue inconnue, sont peut-être inscrits des signes de bénédiction et de bonheur, je la tiens dans cette main pleine de lignes à son tour que je ne saurais expliquer. Sont-elles d'accord ces deux écritures, et puisqu'elles sont seules entre elles et toujours secrètes sous la coupole de mon regard, vont-elles dialoguer à leur façon et se concilier, ces deux textes millénaires qu'un geste de buveur rapproche?

Chapelle rustique


Comme la maison est calme: écoute! Mais, là-haut, dans la blanche chapelle, d'où vient ce surcroît de silence?—De tous ceux qui depuis plus d'un siècle y sont entrés pour ne pas être dehors, et qui, en s'agenouillant, se sont effrayés de leur bruit? De cet argent qui, en tombant dans le tronc, a perdu sa voix et qui n'aura qu'un petit bruissement de grillon quand il sera recueilli? Ou de cette douce absence de Sainte-Anne, patronne du sanctuaire, qui n'ose pas approcher, pour ne pas abîmer cette pure distance que suppose un appel?

"Farfallettina"

Toute agitée elle arrive vers la lampe, et son vertige lui donne un dernier répit confus avant d'être brûlée. Elle s'est abattue sur le vert tapis de la table, et sur ce fond avantageux s'étale pour un instant (pour une durée à elle que nous ne saurions mesurer) le luxe de son inconcevable splendeur. On dirait, en trop petit, une dame qui avait une panne en se rendant au Théâtre. Elle n'y arrivera point. Et d'ailleurs où est le Théâtre pour de si frêles spectateurs...? Ses ailes dont on aperçoit les minuscules baguettes d'or remuent comme un double éventail devant nulle figure; et, entre elles, ce corps mince, bilboquet où sont retombés deux yeux en boule d'émeraude...

            C'est en toi, ma belle, que Dieu s'est épuisé. Il te lance à la flamme pour regagner un peu de sa force. (Comme un enfant qui casse sa tirelire.)

Le Mangeur de Mandarines


Oh, quelle prévoyance! Ce lapin entre les fruits. Pense! Trente-sept petits noyaux dans un seul exemplaire prêts à tomber un peu partout et à faire progéniture. Il a fallu que nous corrigions ça. Elle eût été capable de peupler la terre cette petite Mandarine entêtée qui porte une robe si large comme si elle devait encore grandir. Mal habillée en somme; plus occupée de multiplication que de mode. Montre-lui la grenade dans son armure de cuir de Cordoue: elle éclate d'avenir, se retient, dédaigne.... Et laissant entrevoir sa lignée possible, elle l'étouffe dans un berceau de pourpre. La terre lui semble trop évasive pour faire avec elle un pacte d'abondance.

 

Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke (1875 – 1926) born René Karl Wilhelm Johann Josef Maria Rilke, understood the power of words. At a lover’s urging, he changed his name to Rainer, which he thought sounded more masculine. He is probably the best-known 20th-century German-language poet, best known for his Duino Elegies, his Sonnets to Orpheus, and his New Poems. In the Duino Elegies—his most important work—and his other poems, Rilke combined knowledge of classical literature with a mystical sense of existence and religion.

 

Circus Performers

english translation

Circus Performers

original French poem

Saltimbanques

1
Notre chemin n'est pas plus large que le tien, souvent nous tombons de tout haut, aussi sommes-nous cassés, mais l'attention absente ne nous oblige point de remonter à la corde. Toi, ta moindre faute, te ferait mourir. Nous amusons de nos mille fautes une mort spectatrice qui occupe la meilleure place dans le cirque de nos malheurs.

2
Faisons comme eux: ne tombons jamais sans mourir. Quel attroupement autour de notre chute! Mais un enfant, un peu à l'écart, regarde la corde vide avec, derrière, la nuit intacte.

3
La corde était si haute, que cela se passait au-dessus des réflecteurs. Tout à l'heure elle était encore parmi nous dans son maillot trop rose. C'était un autre rose qui, là-haut, expliquait à la nuit immense l'absurdité de son pur danger mouvant.

4
Quelle perfection. Si c'était dans l'âme, quels saints vous feriez!—C'est dans l'âme, mais ils ne la touchent que par hasard, dans le rares moments d'une imperceptible maladresse.

 

Maria Picone

Maria Picone is a student at Goddard College’s low-residency MFA program and has degrees in philosophy from Rice and Princeton. She taught herself French after she attended a Descartes seminar as an undergraduate, in which she was the only one who couldn’t read French. Since then she has read not only philosophy but a wide range of literature in the original. She also has a personal affinity for French because she grew up hearing her grandmother often sing or curse in the language.

 

Syndicate content